Mission belge Antarctique 2018

Mois : décembre 2018 (Page 1 of 2)

Une semaine sur le terrain

Par Hugues Goosse

Nous sommes maintenant depuis plus d’une semaine à notre camp principal et nous nous consacrons pleinement aux différentes mesures.

Les conditions météos sont jusqu’ici très bonnes, avec une excellente visibilité et des températures relativement élevées. Ce sont des conditions parfaites pour les mesures radars de l’épaisseur de la neige et de la glace ainsi que de la structure des différentes couches de neige.

Mesures de l’épaisseur de neige le long de trajet de plusieurs kilomètres en utilisant un radar posé sur un traineau tiré par une motoneige

Mesures de l’épaisseur de neige le long de trajet de plusieurs kilomètres en utilisant un radar posé sur un traineau tiré par une motoneige

Continue reading

Un Noël blanc

Par Hugues Goosse

Je dois admettre que le titre de ce billet est un peu facile. Quand on est au sommet de plus de 500 m de glace, difficile d’imaginer qu’on va en manquer même en plein été ! On aurait pu dire 500 m de glace seulement, parce que nous sommes près de la côte. Sur le plateau central de l’Antarctique, l’épaisseur de glace peut dépasser 4000 m.

Vue de notre camp au environ de minuit quand le soleil est le plus bas. (Photo Nader Wever)

Vue de notre camp au environ de minuit quand le soleil est le plus bas. (Photo Nader Wever)

Comme pour beaucoup de gens, ce jour sera un peu spécial pour nous. Même si nos options en vêtement sont fort limitées, nous essayerons d’être aussi élégants que possible et certains porterons des habits ou chapeaux de Noël.

Continue reading

Que mange-t-on en Antarctique ?

Par Jean-Louis Tison

Et bien, cela dépend de quand, où et qui vous êtes !

La première fois que je suis allé en Antarctique, en 1987, c’était avec la British Antarctic Survey. Nous avons atterri à Rothera Base, dans la péninsule Antarctique (la « pointe » faisant face à l’Amérique du Sud). La base y avait été récemment reconstruite et la vie y était déjà très confortable : rien à voir avec les premiers explorateurs de l’Antarctique !

La base était équipée d’une cuisine complète, avec du pain frais cuit tous les matins .

La cuisine à la station Rothera en 1987 (Péninsule Antarctique, British Antarctic Survey).

La cuisine à la station Rothera en 1987 (Péninsule Antarctique, British Antarctic Survey).

Continue reading

Pourquoi et comment fait-on un sondage radar à la surface de l’Antarctique ?

Par Sainan Sun

L’intérieur du continent Antarctique est couvert par de la glace, jusqu’à 4000 mètres d’épaisseur, accumulée sur des millénaires. Sur le long terme, la glace est compressée en couches et il est possible de tirer des informations sur le climat passé à partir de ces couches.

La structure interne et les propriétés de la glace ainsi que ses propriétés basales sont donc intéressantes pour la glaciologie et la climatologie. Le sondage radar de la glace est dès lors un outil très utile pour l’étude des glaciers et des calottes glaciaires et est actuellement largement utilisé pour étudier l’Antarctique.

Les techniques de sondage radar sont basées sur la propagation d’une onde électromagnétique à travers la glace. Un système radar contient un générateur d’ondes, une antenne de transmission et une antenne de réception.

Le transmetteur envoie un pulse vers le bas, qui est partiellement réfléchi sur les discontinuités et retourne vers la surface où les signaux sont détectés par le receveur.

Schéma d’un protocole de mesure radar où le transmetteur (TX) et le receveur (RX) sont déplacés en gardant la même distance entre eux à la surface du glacier.

Schéma d’un protocole de mesure radar où le transmetteur (TX) et le receveur (RX) sont déplacés en gardant la même distance entre eux à la surface du glacier.

Continue reading

Le camp principal est prêt et le forage de la carotte de glace a commencé

Par Hugues Goosse

Notre premier camp était très temporaire. Il a donc été installé rapidement. Comme nous resterons trois semaines dans le deuxième, sa planification a été plus élaborée.

Un point dominant dans l’organisation des différents éléments est le vent. Les tentes, la cuisine, les containers avec le matériel et le parking pour les motoneiges doivent être placés pour être protégés au maximum, sans entraîner une accumulation de neige sur ceux qui se situent derrière eux.

Vue du camp réalisée par un drone (Photo Nader Wever)

Vue du camp réalisée par un drone (Photo Nader Wever)

Continue reading

Où dormir en Antarctique ?

par Hugues Goosse

Malheureusement, les options sont limitées. Aucun site web n’est disponible pour trouver le logement parfait pour vos besoins et le guide du routard Antarctique est très bien mais pas aussi épais que pour les autres destinations.

En tout cas pour nous, il semble que la première possibilité soit le container. Vous avez tout d’abord la méthode Novo Air Base, où nous avons dormi à huit dans le même container, en utilisant nos propres sacs de couchage sur des matelas plutôt anciens et mous.

La station Princesse Elisabeth contient des chambres mais certaines parties sont en rénovation et ils construisent de nouvelles chambres. En conséquence, nous avons dormi dans des containers à l’extérieur de la station. Ils étaient cependant bien équipés, avec de bon lits et des draps propres.

L’extérieur de la chambre numéro 2 à la station Princesse Elisabeth

Et l’intérieur


Continue reading

Premières mesures

par Hugues Goosse

Presque douze jours après avoir quitté la Belgique, nous avons pu faire nos premières mesures sur le site où l’équipe a foré l’année dernière une carotte de glace.

L’objectif principal est de mesurer les changements par rapport à l’année précédente pour obtenir des estimations de l’accumulation de neige et du mouvement de la glace.

Malheureusement, le camp avec nos tentes était situé à environ 30 km du site de forage. Nous avons donc dû faire le chemin tous les matins et soirs en moto neige. Comme la surface de la neige était très irrégulière et le temps parfois mauvais, cela a pris chaque fois entre une heure et demie et 2 heures.

Ouverture du trou de forage de l’année dernière. Une boite en bois a évité qu’il soit rempli de neige après un an (Photo Nader Wever).

Continue reading

Installation du premier camp

par Hugues Goosse

Le groupe a quitté la station Princesse Elisabeth après le petit déjeuner le 12 décembre. Pour le voyage, nous étions installés dans la cuisine que nous utiliserons pendant la campagne de mesure.

L’équipe juste avant de quitter la station Princesse Elisabeth.

Comme nous étions parfois secoués violemment sur le terrain irrégulier, toutes nos affaires personnelles et le matériel devaient être stockés en sécurité et les meubles fixés au sol.

Continue reading

Ressent-on le réchauffement climatique en Antarctique?

par Hugues Goosse

Même si nous avons 24 heures de lumière en cette saison, la température est plus élevée à midi quand le soleil est plus haut au-dessus de l’horizon qu’à minuit. Près de notre camp, à l’emplacement de nos stations météorologiques , la différence entre le jour et la nuit est généralement de l’ordre de 5 à 10 degrés.

Par conséquent, les nuit peuvent encore être froides avec des températures en dessous de -10 ° C. Néanmoins, quand le soleil se lève à nouveau et frappe nos tentes orange individuelles, nous bouillons rapidement dans nos sacs de couchage!

Figure de Quentin Dalaiden basée sur Nicolas and Bromwich (2014)

Continue reading

« Older posts

© 2020 Bel Antar 2018

Theme by Anders NorenUp ↑